Véronique Beaudoin

Thérapeute Holistique et enseignante

+ 1 514 206 4741

verobeau1111@gmail.com

  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

La confiance en soi ; prendre conscience de nos caractéristiques uniques.

 

Une clé pour développer la confiance en soi est d’approfondir la connaissance de soi. Comme je vous ai mentionné lors de mon premier article sur le sujet, la confiance en soi est « avoir foi » en nos capacités et l’estime de soi est plutôt un jugement que nous portons sur nous-mêmes. À ce propos, prendre conscience de nos caractéristiques uniques, nos compétences et nos talents naturels est un moyen considérable pour gagner de l'estime. Lorsque nous connaissons bien nos ressources nous savons aussi sur quoi nous appuyer, donc optimiser notre réussite, ce qui accroît notre confiance par le biais d’une expérience positive.

 

Faites un inventaire de vos forces : Vous pouvez regrouper vos capacités en 3 catégories et dans différents contextes. Par exemple, les contextes pourraient être au travail, à la maison et durant un passe-temps. Les capacités/forces pourraient être « bien », « excellent » et « à développer ».

Faites le bilan de vos talents naturels : Réfléchissez à ce qu’il est naturel et facile d’accomplir pour vous. Lorsque vous cherchez ces éléments, pensez aux différents contextes de la vie et/ou vous avez eu le plus de débrouillardise. Cela pourrait être par exemple, un talent manuel.

Définissez votre type d’intelligence : Il y a huit formes d’intelligence, mais vous en développez environ trois ou quatre. Repérer les formes dominantes de votre intelligence peut vous permettre de comprendre certains « échecs » ou difficultés du passé (notamment scolaires ou professionnels), ainsi relativiser et dédramatiser ces expériences. D’autre part, mieux connaître vos formes d’intelligence est utile lorsque vous considérez une orientation ou un projet. Ci-joint la liste des différents types d’intelligence.

Recueillir l’avis des autres : Cela est un bon moyen pour grandir en confiance puisque l'opinion des autres peut vous aider à découvrir vos forces, vos bons coups et vos talents jusqu’à présent ignorés. Nous avons malheureusement la fâcheuse habitude de nous dévaloriser et de focaliser sur les mauvais coups et cela est un de nos ennemis principaux. Lorsque vous recueillez les avis, posez vos questions à des personnes qui vous connaissent bien ou dans un contexte précis (amis de longue date, collègues de travail). Voici quelques exemples de questions à poser : Que perçois- tu de meilleurs chez-moi en ce qui concerne mes capacités ? Quelles qualités perçois-tu chez moi ?

Identifiez vos défis et faites preuve de bienveillance envers vous : Pour ma part, je préfère l’idée de « défi » plutôt que de « points faibles », puisque tout est une question de perspective. Prendre conscience de cela peut apporter confiance dans des situations de nouveauté puisque lorsque nous avons connaissance du défi à venir nous pouvons nous ajuster à l’avance ainsi éviter certaines difficultés épineuses.

Tirez parti de vos expériences : Remémorez-vous les obstacles que vous avez surmontés et réalisez la force que ces expériences vous ont apportées. Sur une feuille, énumérez vos coups durs et les conséquences (ou obstacles) que vous avez expérimentés en lien avec cela. Par la suite, faites ressortir les ressources personnelles que ces événements  ont déployés. Soulignez les, remerciez la vie de ces cadeaux, et identifiez dans quels contextes de votre vie il est maintenant possible de les exploiter.

Arrêtez de généraliser et de vous raconter toutes sortes d’histoires dans votre tête : Voici un exemple de généralisation : « je n’ai pas de talent à faire cela puisque je l’ai déjà essayé et le résultat a été mauvais (je décide donc de ne plus essayer, même si cette fois-ci le contexte est différent). » Voici un exemple d’histoires que nous pouvons nous raconter : « j’aurai plus confiance en moi lorsque j’aurai accompli telle chose ou lorsque je serai plus expérimenté ».

Cessez de vous dénigrer : Stop la petite voix intérieure qui vous maltraite, c’est assez ! Il est tout à fait normal de faire des efforts et d’avoir certaines difficultés en contexte d’apprentissage ou d’adaptation. Personne n’est parfait et nous avons tous droit à l’erreur. Un point c’est tout.

 

Voilà donc de qui restitue les premières réflexions à aborder pour intégrer la confiance. J’espère vous avoir éclairé et bonne continuité à tous!

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload