Véronique Beaudoin

Thérapeute Holistique et enseignante

+ 1 514 206 4741

verobeau1111@gmail.com

  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

Le chemin du pardon

 

Un ami hier m’a fait écouter un film (Le chemin du pardon qui est merveilleux) et cela m’a inspiré de vous écrire cet article. J’aimerais approfondir quelques notions qui ne sont pas dites, celles qui pourraient vous être utiles quant à la compréhension de la magie du pardon. Ici, j’apporte une vision énergétique et je vais tenter de garder cela simple.

 

Pardonner aux autres est inévitablement un chemin vers l’amour et la lumière. Nous savons que l’amour de soi est un pas vers la véritable guérison de l’être. Alors, il va de soi de conscientiser que le pardon, nous le faisons pour soi d’abord et avant tout. Il est avantageux, pour avoir une vision élargie , de réaliser que nous sommes en grande partie les « chefs d’orchestre » de ce que nous vivons (principe du processus d’incarnation).De ce point de vue, cela explique que la plupart de nos expériences sont reliées à notre but d'évolution de l'incarnation présente, notre résonance ou à nos vies antérieures. Ainsi, nous continuons la leçon ou bien d’équilibrer certains gestes commis antérieurement.Par conséquent, ce « fameux » pardon  se réalise au travers de soi-même puisque nous en sommes le centre et dans plusieurs cas, pour ne pas généraliser.

 

Sachons aussi que nos pensées génèrent de la pollution  au niveau énergétique et par leurs vibrations propres cela à des effets. Alors, réalisons aussi notre responsabilité à ce niveau. La pensée est une vibration. Les pensées contraires aux pensées d’amour et de compassion projettent certaines parties de notre être dans des plans inférieurs. De plus, elles nourrissent des entités de basses fréquences. Cela a un effet néfaste pour ne pas dire désastreux et il en résulte un karma. Par le biais de ces pensées, il y a un résultat qui vous coûtera. D’une façon ou d’un autre, la loi du karma vous enverra le moyen d’équilibrer cela. Ce n’est pas agréable certes, mais cela est dans le but d’équilibre et de réparation et non de punition.

 

Conscientisons aussi qu’aucune parole prononcée ne reste pas sans conséquence. Si vous avez eu des pensées ou des paroles négatives envers une personne et que vous le réalisez aujourd’hui, il est possible de lui envoyer de la lumière et votre bénédiction. Par ailleurs, le mot « bénir » signifie dire de bonnes choses dans l’intention d’apporter de l’amour, de la compassion, etc. Donc, vous devez maintenant trouver d’autres paroles et d’autres pensées envers cette personne, mais même dans ce cas, certains dégâts se sont déjà produits. Finalement, je veux seulement préciser qu’il est à chacun de porter son fardeau. Oui certes vous envoyez de l’amour, mais avec l’intention d’amour de soi  et réparation. Ainsi, d’être en accord avec la lumière. Il y a une différence entre cela et le fait de donner un « accord indirect » avec les actions qui sont en résonance vers les plans inférieurs.

 

D’autre part, je me souviens d’un extrait du film (le chemin du pardon) lorsque le personnage principal disait à un autre personnage : je veux, mais je ne sais pas comment. La réponse fut alors : Dis-le! Dis-le à voix haute et le plus souvent possible. Oui, les mots sont puissants et ils servent aussi à transformer, et ce autour de soi, mais aussi en nous. Ce n’est pas sans raison qu’il est enseigné « au commencement était le verbe ».

Parallèlement à tout cela, il y a aussi un effet au niveau collectif, une montée vibratoire qui donne l’élan aux autres à suivre ce chemin. Du reste, il y a évidemment la guérison du cœur, expérience unique et personnelle selon le niveau de conscience de chacun, mais le résultat demeure, une paix intérieure et le rapprochement de notre être dans sa pureté absolue.

 

Finalement, il faut savoir que « le pardon » vous empêche de vous créer un karma et nous apporte une libération, mais ayons conscience que ce n’est pas parce que vous pardonnez à l’autre que cela efface le karma de celui-ci. À ne pas confondre! Le pardon ne peut pas réparer les expériences faites qui ne sont pas en accord avec la lumière, car la loi du karma et la libération de l’être sont deux réalités différentes. Pour se libérer certaines actions, il faut réparer.

 

Pour ceux qui veulent approfondir au niveau de leurs libération de l'être, je peux vous aider à déterminer des gestes réparateurs afin de vous aider à vous libérer de certains karmas. J'obtient ces informations par le biais de la communication avec les êtres de lumière qui œuvrent  pour ce service. Cette pratique s'applique lors de mes soins chamaniques / bioénergétiques. 

 

De surcroît, une présence extraordinaire qui est la colombe de la paix, est merveilleuse en ce qui concerne ce type de cheminement intérieur. Vous pouvez lui demander de vous accompagner et pour ceux et celles qui le veulent bien, je vous l’envoie avec tout mon amour. Que la lumière nous accompagne dans ce chemin de guérison.

 

Avec le feu du cœur,

Véronique.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload